Modèle
1 février 2024

La partie .....(X ou Y) peut se retirer du Contrat en versant à l’autre partie (Y ou X) une somme convenue, dite « dédit ».

Le retrait ne peut être invoqué que pendant le délai de .....(indiquer le délai), à compter de la date de signature du Contrat.

Il n’est recevable que s’il est pur et simple et précédé d’une notification soumise aux conditions de l’article .....(numéro de l’article se rapportant aux notifications) adressée par la partie .....(X ou Y) à la partie .....(Y ou X) fixant la date à laquelle prendra effet le retrait. La partie .....(X ou Y) est tenue d’exercer la faculté de dédit sans intention de nuire ni conscience de causer ce faisant à la partie .....(Y ou X) un préjudice. Toute autre faute ne peut pas invalider l’exercice de la faculté de dédit.

Tant que le délai pour exercer le dédit n’est pas expiré, l’exécution du Contrat peut être repoussée par la partie .....(X ou Y).

Après l’exercice de la faculté de dédit, le Contrat est caduc dans les conditions fixées à l’article .....(numéro de l’article se rapportant à l’action en constatation de caducité).

A défaut d’exercice de la faculté de dédit à la date d’échéance prévue pour sa mise en œuvre, l’exécution du Contrat est de droit.

ChatGPT, révolution ou gadget technologique sans intérêt ?

Retrouvez dans cet article l'analyse de 2 spécialistes, Guillaume Jagerschmidt, avocat en droit des nouvelles technologies et Zacharie Laïk. avocat au barreau de New York, sur l’impact de l’utilisation de ChatGPT pour le métier des avocats en 2 points : pour une utilisation raisonnée de ChatGPT et faire monter les exigences et les compétences des juristes

Les dernières actualités dans ce thème
Une clause de non-réaffiliation écartée en raison de sa disproportion. Illustration
Droit des affaires
Contrats commerciaux
Une clause de non-réaffiliation écartée en raison de sa disproportion. Illustration
1 mars 2024