Actualité
1 min de lecture
7 juillet 2023
Les soldes d’été 2023 sont prolongées d’une semaine en raison des émeutes qui ont perturbé leur démarrage. Elles prendront fin le 1er août.

A titre dérogatoire cette année et en raison des émeutes urbaines qui ont saccagé de nombreux commerces, les soldes d’été 2023 vont durer 5 semaines. Démarrées le 28 juin 2023, elles se termineront donc le 1er août 2023.

Enjeu crucial pour les commerçants qui réalisent 21 % de leur chiffre d'affaires durant la période des soldes, celles-ci sont définies par l'article L. 310-3 du code de commerce comme des ventes accompagnées ou précédées de publicité et annoncées comme tendant à l'écoulement accéléré de marchandises en stock, par une réduction des prix. 

Remarque

depuis le 1er janvier 2020, la durée des périodes de soldes est fixée à 4 semaines. Elle était auparavant de 6 semaines, durée trop longue selon certains commerçants qui constataient que l'intérêt des soldes s'amenuisait à partir de la fin de la 3ème semaine, les ventes privées, les « Black Friday » et les ventes en ligne contribuant pour partie à cette érosion. Fort de ce constat, la loi PACTE du 22 mai 2019 a réduit la durée des périodes de soldes afin de relancer l'intérêt des consommateurs et redynamiser le commerce en France. Un arrêté du 27 mai 2019 (Arr. 27 mai 2019, NOR : ECOI1911930A : JO, 29 mai) a été adopté à cette fin.

ChatGPT, révolution ou gadget technologique sans intérêt ?

Retrouvez dans cet article l'analyse de 2 spécialistes, Guillaume Jagerschmidt, avocat en droit des nouvelles technologies et Zacharie Laïk. avocat au barreau de New York, sur l’impact de l’utilisation de ChatGPT pour le métier des avocats en 2 points : pour une utilisation raisonnée de ChatGPT et faire monter les exigences et les compétences des juristes

Cecile THIERCELIN, Dictionnaire Permanent Droit des Affaires
Documents et liens associés
Aller plus loin
Revue de jurisprudence de droit des affaires
Un résumé des décisions essentielles du mois, des chroniques assurées par des spécialistes du droit des affaires...
369,09 € TTC/an au lieu de 738,18 € TTC/an
Revue de jurisprudence de droit des affaires