Actualité
1 min de lecture
6 juin 2023

Un décret du 1er juin 2023 (n° 2023-428) permet désormais, pour une durée de 3 ans, la mise en œuvre d'un traitement de données à caractère personnel portant sur l'ensemble des avis publiés sur les sites internet d'opérateurs de plateformes en ligne. 

Dénommé « Polygraphe », le traitement fournira aux agents de la DGCCRF des éléments permettant d’enquêter sur un professionnel ayant mis en ligne des avis suspectés d'être non conformes à la réglementation du code de la consommation et entraînant par conséquent des sanctions administratives ou pénales (article 1). 

Les catégories de données pouvant être collectées (article 2) :

  • les données concernant l'auteur déclaré de l'avis (nom, prénom, pseudonyme, identifiant attribué par l'opérateur de la plateforme, adresse URL) ;
  • les données concernant le professionnel faisant l'objet de l'avis (dénomination sur la plateforme, identifiant attribué par l'opérateur de la plateforme, adresse URL, données géographiques, numéro de téléphone, adresse mail) ;
  • les données concernant les avis (texte de l'avis, texte de la réponse éventuelle de l'avis). 

Les données sensibles éventuellement collectées seront détruites dans les 5 jours ouvrés après leur collecte. Les autres données seront conservées au maximum 6 mois à compter de leur enregistrement (article 3). 

ChatGPT, révolution ou gadget technologique sans intérêt ?

Retrouvez dans cet article l'analyse de 2 spécialistes, Guillaume Jagerschmidt, avocat en droit des nouvelles technologies et Zacharie Laïk. avocat au barreau de New York, sur l’impact de l’utilisation de ChatGPT pour le métier des avocats en 2 points : pour une utilisation raisonnée de ChatGPT et faire monter les exigences et les compétences des juristes

Aller plus loin
Revue de jurisprudence de droit des affaires
Un résumé des décisions essentielles du mois, des chroniques assurées par des spécialistes du droit des affaires...
369,09 € TTC/an au lieu de 738,18 € TTC/an
Revue de jurisprudence de droit des affaires