open-lefebvre-dalloz

Rupture du contrat de travail
glyph

Rupture conventionnelle : le recours au téléservice désormais obligatoire

file
Actualité
timer
2 min de lecture
agenda
13 avril 2022
Les conditions de dépôt à l’administration de la demande d’homologation de la rupture conventionnelle individuelle ont été modifiées. Depuis le 1er avril 2022, les employeurs doivent utiliser le téléservice.
Rupture conventionnelle : le recours au téléservice désormais obligatoire
©Gettyimages

L'employeur et le salarié peuvent décider en commun de la rupture du contrat de travail à durée indéterminée en concluant une convention soumise à une homologation administrative. La partie la plus diligente adresse la demande d'homologation à la Dreets compétente. Auparavant, les parties à la convention de rupture pouvaient, au choix, utiliser le téléservice « TéléRC » ou transmettre à l'administration un formulaire type valant convention (Cerfa n° 14598*01).

A noter :

Les conventions de rupture conclues avec des salariés protégés ne sont pas concernées par le téléservice compte tenu de la spécificité de la procédure d’autorisation par l’inspection du travail (C. trav. art. L 1237-15).

Le décret du 13 décembre 2021 rend l'utilisation du téléservice « TéléRC » obligatoire pour effectuer la demande d'homologation de la convention de rupture auprès de la Dreets. Par exception, lorsqu'une partie à la convention indique à la Dreets compétente ne pas être en mesure d'utiliser le téléservice, elle peut effectuer sa démarche par le dépôt d'un formulaire. 

Ces mesures s'appliquent aux demandes d'homologation présentées depuis le  1er avril 2022.

A noter :

L'utilisation de « TéléRC » présente de nombreux avantages. Elle permet à l'employeur de s'assurer que les champs obligatoires du formulaire ont bien été renseignés, que les délais légaux sont respectés et que l’indemnité de rupture est au moins égale au minimum légal. Selon le ministère du travail, ces contrôles permettent de limiter les risques d’irrecevabilité ou de refus d’homologation de la demande lors de l’instruction par la Dreets.

Documents et liens associés

Décret 2021-1639 du 13-12-2021 : JO 15

LIVRE BLANC - Le licenciement pour motif personnel

Le licenciement pour motif personnel - faute, insuffisance professionnelle, mésentente entre collègues, fait relevant de la vie privée du salarié… - est le principal mode de rupture du contrat de travail. C'est aussi l'une des principales sources de contentieux devant le conseil de prud'hommes. Quand peut on envisager de licencier un salarié ? Quel motif invoquer ? Quelle procédure appliquer ? Comment rédiger la lettre de licenciement ? En cas de licenciement disciplinaire, comment qualifier le degré de gravité de la faute ? Autant de questions auxquelles l'entreprise, le salarié et leurs conseils doivent pouvoir répondre pour éviter les contentieux. Des réponses dans cet extrait de la rubrique « Licenciement » du Mémento Social.

  • print
  • linkedin
Aller plus loin
Toute la réglementation sociale applicable pour 2023
Un tour d'horizon complet des règles applicables du droit du travail et de la sécurité sociale, organisé en 64 rubriques thématiques.
189,00 € TTC au lieu de 199,00 € TTC