Actualité
1 min de lecture
8 février 2023
Etablir un plan de vigilance afin de prévenir les risques d’atteintes graves aux droits humains et à l’environnement, c’est une obligation pour les grandes entreprises depuis la loi française sur le devoir de vigilance. Emmanuel Moyne, co-fondateur du cabinet Bougartchev Moyne Associés, a accepté de partager avec nous ses réflexions et son analyse sur le sujet.

Le compliance officer se rend-il à l’étranger pour évaluer les tiers ? Quels sont les écueils à éviter ? Les entreprises ont-elles des craintes concernant la proposition de directive sur le devoir de vigilance européen actuellement en cours de négociation ? Emmanuel Moyne, co-fondateur du cabinet Bougartchev Moyne Associés, qui conseille depuis plus de 20 ans de grandes entreprises en droit pénal des affaires et en compliance a accepté de partager avec nous ses réflexions et son analyse sur le sujet du devoir de vigilance.

Très bonne écoute à tous.   

Anne-Laure Pasquet et Stefano Danna / Montage : Angeline Doudoux