Actualité
2 min de lecture
25 janvier 2023

Dans son rapport publié le 23 janvier, le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes s'alarme de la progression du sexisme en France. "Parmi les hommes de 25 à 34 ans, près d’un quart estime qu’il faut parfois être violent pour se faire respecter, et tous âges confondus 40 % trouvent normal que les femmes s’arrêtent de travailler pour s’occuper de leurs enfants. En ce qui concerne les femmes, 80 % estiment être moins bien traitées que les hommes en raison de leur sexe", souligne le rapport.

Se basant sur un baromètre établi après une enquête auprès de 2 500 personnes, le Haut conseil estime que les personnes interrogées perçoivent le monde professionnel comme particulièrement sexiste : "seule 20 % de la population estime que les femmes et les hommes y sont égaux en pratique", un score en baisse de trois points et qui chute même à 10 % lorsque l’on interroge les femmes de 66 ans et plus.

"Plusieurs phénomènes concourant à la polarisation du marché du travail peuvent expliquer ces résultats : d’un côté, la persistance de voies professionnelles qui s’ouvrent difficilement, notamment dans les filières numériques et scientifiques, qui composent la majorité des métiers d’avenir ; de l’autre, la surreprésentation des femmes dans les métiers précaires, notamment du soin, aux conditions de travail dégradées et aux horaires atypiques. 37 % des femmes affirment d’ailleurs avoir déjà vécu des discriminations sexistes dans leurs choix d’orientation professionnelle", peut-on lire dans ce rapport.

Entre autres suggestions (augmenter les moyens de la justice, réguler les contenus numériques pour lutter contre les stéréotypes), l'institution propose de rendre obligatoire les formations dans l'entreprise au sujet du sexisme.

Changements importants sur l’acquisition des congés payés en cas de maladie ou d'accident

Une véritable révolution jurisprudentielle : tout arrêt de travail pour maladie ou accident ouvre droit à congés, la prescription ne court pas si l’employeur est défaillant et les congés non pris avant un congé parental sont conservés. Modification du régime des congés payés : découvrez gratuitement l’analyse de notre rédaction dans Navis Social.

Documents et liens associés
Aller plus loin
Guide gestion et administration des ressources humaines
Gérer la durée du travail, les congés et les absences, assurer la discipline, gérer les relations avec les organismes extérieurs, s'acquitter des formalités administratives, se séparer d'un salarié... le Guide vous accompagne pour faire face à chaque situation.
à partir de 158.64€ HT/mois

Guide gestion et administration des ressources humaines