open-lefebvre-dalloz

Rémunération et protection sociale
glyph

Exonération des bons d’achat : mesures dérogatoires pour la coupe du monde de rugby 2023 et les JO 2024

file
Actualité
timer
2 min de lecture
agenda
16 janvier 2023

Dans un communiqué de presse, le ministère de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique a annoncé qu'à titre exceptionnel, les comités sociaux et économiques d’entreprise (CSE) ou les employeurs en l’absence de CSE pourront attribuer aux salariés en 2023 et en 2024 des places pour assister aux épreuves de la Coupe du monde de Rugby en 2023 et des Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024,

Remarque

ce dispositif exceptionnel doit encourager la participation la plus large du public à ces deux événements majeurs et encouragera les employeurs et les CSE à attribuer des places au plus grand nombre de leurs salariés.

En principe, les cadeaux et bons d’achat offerts aux salariés par le CSE ou directement par l’employeur dans certains cas sont par principe soumis aux cotisations de Sécurité sociale, s’agissant au sens strict, d’un avantage attribué par l’employeur « en contrepartie ou à l’occasion du travail » (sauf s'il s'agit de secours). Toutefois, l’Urssaf admet en application de tolérances ministérielles que, sous certaines conditions, ce type d’avantages soit exonéré du paiement des cotisations et contributions de Sécurité sociale. Ainsi, lorsque le montant global de l’ensemble des bons d’achat et cadeaux attribué à un salarié au cours d’une année civile n’excède pas 5 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale, ce montant est non assujetti aux cotisations de Sécurité sociale (183 € en 2023).

A titre exceptionnel, le plafond d’exemption applicable aux bons d’achat et cadeaux attribués au titre de ces évènements sera porté à 25 % du plafond mensuel de la sécurité sociale par salarié et par année civile (917 euros en 2023). En cas de dépassement de ce plafond, seule la fraction supérieure sera assujettie à cotisations et contributions sociales.

Le ministère précise que les CSE pourront continuer à accorder l’ensemble des autres avantages au titre des autres événements (naissances, mariage, départs en retraite, Noël, rentrée, etc.) dans les mêmes conditions que les années précédentes.

Dossier spécial Salaires - Les grandes tendances 2021-2022

Prenez connaissance des grandes tendances des rémunérations avec ce dossier issu du Guide des Salaires. Faites le point sur les métiers en tension, les évolutions par secteur et par région, l'état des lieux de l'égalité femmes/hommes, et l'impact de l'âge du salarié et de la taille de l'entreprise sur les salaires.

  • print
  • linkedin
Documents et liens associés
Aller plus loin
Véritable documentation de fond, mais traitant de sujets tout à fait d'actualité, la Revue de Droit du Travail offre l'analyse des meilleurs spécialistes, réunis autour d'Antoine Lyon-Caen.
Mensuel - 11 n°/an + la version numérique feuilletable sur Dalloz-Revues.fr et sur l’appli Dalloz pour iPad, incluant les archives de l’année en cours.
527,86 € TTC